AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 autres priere surerogatoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Oum zaka
Invité



MessageSujet: autres priere surerogatoire   Jeu 22 Mar - 23:08

salam alaikum


Les autres prières surérogatoires

Elles sont nombreuses, parmi elles :

1- Al-witr : son temps commence après la prière de ‘icha. Elle est constituée au minimum d’une rak’ah, et au maximum de onze rak’ah, en faisant le tachahhoud , puis le salam toutes les deux rak’ah, suivies à la fin d’une rak’ah, du tachahhoud et du salam. Il est recommandé de réciter l’invocation de al-qounout à partir de la deuxième moitié du mois de Ramadan en commençant la nuit du seizième jour de Ramadan et jusqu’à la fin du mois.

2- At-tarawih : leur temps commence après la prière de ’icha et dure jusqu’à l’apparition de l’aube, ceci seulement pendant le mois de Ramadan. Le Prophète faisait de prières la nuit surtout pendant le mois de Ramadan. La prières des tarawih est un acte surérogatoire fortement recommandé. Elles constituent en vingt rak’ah effectuées deux par deux. Il est préférable de les accomplir en assemblée, et d’accomplir le witr à leur suite en assemblée.

3- Ad-douha : son temps dure du moment où le soleil s’est levé à la hauteur d’une lance au-dessus de l’horizon, par rapport à la ligne de mir, jusqu’avant le temps du déclin du soleil de sa position du zénith. On peut la faire en deux, quatre, six ou huit rak’ah et il est recommandé de faire le salam toutes les deux rak’ah.

4- La prière de salutation de la mosquée : elle est recommandée avant de s’asseoir pour celui qui entre dans une Mosquée et a l’intention d’y rester.


La prière des deux fêtes

Les deux fêtes sont le fêtes de la fin du jeûne et la fête du sacrifice.
La fête de la fin du jeûne a lieu le premier jour de Chawwal, après la fin du mois de jeûne ; Ramadan. La fête du sacrifice a lieu le dixième jour du mois de Dhou l-hijjah. Quand aux autres occasions islamique, il est valable de les appeler commémoration ou occasion, comme la commémoration de la naissance honorée du Prophète, la commémoration du miracle du voyage nocturene et de l‘ascension, l’occasion de mi-Cha’ban ou celle de la nuit de al-qadr et d’autres.
La prière des deux fêtes est fortement recommandée. Elle est de deux rak’ah. Il est recommandé de l’accomplir en assemblée et il est valable de l’effectuer individuellement. Son temps commence après le lever du soleil et dure jusqu’à ce que le soleil s’écarte du milieu du ciel. Il est recommandé de la retarder jusqu’au moment où le soleil s’est lever à la hauteur d’une lance (c’est-à-dire environ vingt minutes après). Ce n’est pas une recommandation de faire pour cette prière l’appel à la prière (‘adhan) ni l’annonce de la prière (‘iqamah). Mais on appelle pour ces prières en disant « as-salatou l-jami’ah » ce qui signifie : « la prière est rassemblée ».


LA PRIERE DU VOYAGEUR


Il est permis au voyageur de réduire les prières comportant quatre rak’ah et de les regrouper pour la soulager de la difficulté et par facilitation.
Regrouper signifie rassembler la prière de dohr avec celle de ‘asr dans le temps le temps de celle des deux que l’on veut, soit en anticipant l’une, soit en reculant l’autre. Et la prière de maghreb avec celle de ‘icha’ dans le temps de celle des deux que l’on veut, soit en anticipant l’une, soit en reculant l’autre. C’est-à-dire qu’on anticipe la deuxième en la faisant dans le temps de la première ou bien on recule la première en la faisant dans le temps en la faisant dans le temps de la deuxième.

Réduire les prières comportant quatre rak’ah signifie réduire les prières de quatre rak’ah uniquement. On accomplira donc deux rak’ah au lieu de quatre.
Pour bénéficier de la permission de regrouper et de réduire les prières, il est une condition :
1- que le voyage ne soit pas fait dans la désobéissance
2- que la distance du voyage soit d’au moins seize farsakh, c’est-à-dire environ cent trente huit kilomètres.
De plus, pour bénéficier de la permission de la réduction, il faut en plus de ce qui précède :
3- avoir fait l’intention de réduire pendant le takbir de l’entrée en rituel.
4- Ne pas prier dirigé par quelqu’un qui fait une prière complète, c’est-à-dire qui ne la réduit pas.
Il est permis au voyageur de ne pas regrouper et de ne pas réduire et aussi de regrouper sans réduire les prières.

il existe aussi d'autres prieres surerogatoires telles que :
- la priere du besoin et de consultation
- la prière de l'éclipse solaire et lunaire
- la prière de la demande de la pluie
- les prieres Nafl

source muslimia-over.com
Revenir en haut Aller en bas
 
autres priere surerogatoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doit on interrompre la prière pour répondre à l'appel de l'un de ses père et mère?
» « L'unité des Chrétiens exige un effort quotidien d'ouverture aux autres » Benoit XVI
» Pour nos Amis partis sous d'autres cieux
» Mon frère se détruit et entraine les autres dans sa chute
» [b]PRIERE DE PROSPERITE[/b]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soeurs Reconverties à l'Islam :: Les prières-
Sauter vers: